Témoignage recueilli dans La Vie n°3384

Brigitte : « Le Vendredi Saint 2000, dans la cathédrale, tout à basculé. En revenant à ma place, après m’être inclinée devant la croix, j’ai entendu derrière moi une voix qui me disait : « regarde ». Je me suis retournée : il n’y avait personne, mais j’ai vu La Croix. Alors tout mon être a été boulversé. Des larmes, si longtemps retenues, ne sont plus arrétées de couler. Le lendemain, je me suis confessée pour la première fois depuis mon mariage. Il pleuvait des trombes d’eau à la sortie de la cathédrale. Le visage tourné vers le ciel, j’avais l’impression d’être entierement lavée et renouvelée. Le lendemain ce n’était pas seulement la resurrection du Christ que nous célébrions, mais la mienne ».